la maison de l'image

Les RENCONTRES des CINEMAS d'EUROPE
Aubenas du 15 au 22 novembre 2015

FOCUS le cinéma Grec

Vendredi 20 - 16h30

Le cinéma grec au-delà du sirtaki
Tout comme les cinémas des précédents focus – Turquie, Géorgie, Arménie, ex-Yougoslavie, Portugal – le cinéma grec, relativement tardif, s’est affirmé dans le contexte tragique du passage d’un monde d’empires à un monde d’État-nations. Sur une part infime du territoire qu’elle occupe aujourd’hui, la Grèce moderne ne s’est émancipée de l’Empire ottoman, en 1832, que pour tomber immédiatement sous la tutelle de puissances dites protectrices. Une « xénocratie » qui n’a cessé d’alimenter la discorde (dichasmos) nationale, et qui reste d’actualité. La « Grande Catastrophe » de la défaite contre la Turquie, en 1922, l’arrivée de quelque 1,5 million de réfugiés d’Asie mineure – pour une population de 4,7 millions d’habitants – et la guerre civile qui se noue, dès 1943, sur fond de Guerre froide, et ne s’achève vraiment qu’avec la chute de la dictature des Colonels (1967-1974), hantent la mémoire nationale. Les scores électoraux du mouvement néo-nazi L’Aube dorée en sont aujourd’hui le symptôme.
Paola Starakis, Dimitris Christopoulos, Michel Demopoulos éclaireront le rapport du cinéma grec à cette histoire souvent méconnue, dans le cadre d’un débat-concert que scandera le groupe Trigona.

Débat et concert vendredi 20 > Au Bistrot à 16h30 à l'issue de la projection de 14h30 de Voyage en cinéma grec par temps de crise

INVITÉS

PAOLA STARAKIS
Après des études d’archéologie et de nombreuses fouilles l’amenant à voyager, elle intègre en 1984 le ministère grec de la culture dans le cadre de la préparation d’« Athènes Capitale culturelle ». En 1986, elle entre au Centre du Cinéma Grec, et traduit des scénarii et dialogues de films grecs, entre autres les films de Théo Angelopoulos depuis L’Apiculteur jusqu’à son dernier opus, resté malheureusement inachevé, L’Autre mer (2011). De 1999 à 2012, elle dirige le Service court métrage du Centre du Cinéma Grec, assurant la promotion et la distribution des films sur les festivals internationaux et les chaînes de télévision. Depuis 2012, elle est consultante, apporte son expertise dans l’analyse des scénarii de court métrage.

DIMITRIS CHRISTOPOULOS
Professeur assistant à l’université Panteion d’Athènes, où il donne des cours d’introduction au droit et au système politique européen, sur les minorités en Europe, sur la citoyenneté et l’immigration, sur l’art, la liberté et la censure. Il a fondé en 1996 avec Kostas Tsitselikis le KEMO, un centre de recherche sur les groupes minoritaires. De 2003 à 2011, il préside la Ligue hellénique pour les droits de l’homme, dont il est aujourd'hui le vice-président. Dimitris Christopoulos est également membre affilié de la Fédération internationale des droits de l’homme et membre de la Commission nationale grecque pour les droits de l’homme. Depuis 2009, il est consultant pour l’EUDO (European Union Democracy Observatory) et fournit des rapports sur l'acquisition et la perte de la citoyenneté.

MICHEL DEMOPOULOS
Critique de cinéma et de télévision, il a réalisé L’Autre Scène, un moyen-métrage documentaire sur Le Voyage des comédiens de Theo Angelopoulos. Responsable de la rétrospective sur le Cinéma Grec au Centre Pompidou à Paris en 1995, directeur du Festival International de Thessalonique de 1991 à 2005, il apparaît aujourd'hui comme le spécialiste du cinéma grec.

MARGARITA MANDA
FOREVER Inédit
Grèce. De Margarita Manda. 2015. 1h27. Avec Anna Mascha, Kostas Filippoglou...
VOIR PAGE INVITE

FILIPPOS TSITOS
L'ACADEMIE DE PLATON (Akadimia Platonos).
Grèce. De Fillipos Tsitos. 2009. 1h43. Avec Antonis Kafetzopoulos, Anastasis Kozdine, Titika Sarigouli...
- VOIR PAGE INVITE...
UN MONDE INJUSTE (Adikos Kosmos)
Grèce. De Fillipos Tsitos. 2012. 1h47. Avec Christos Stergioglou, Antonis Kafetzopoulos, Theodora Tzimou...
- VOIR PAGE INVITE...

Trigona (concert)
Evina Petridou (chant et lavta - luth de Constantinople), Gilles Andrieux (saz - luth d'Anatolie - et kementché - lyre de Constantinople) et Laurent Clouet (clarinette) interpréteront la musique et les chants des Grecs d'Asie mineure et de Constantinople. Ceux-ci ont joué un rôle décisif dans l'éclosion du rebetiko, ce genre longtemps méprisé par les bien pensants et interdit par les dictatures dans la mesure où il exprime la face cachée, voire maudite, de l'histoire de la Grèce : l'alcool, les femmes, la drogue, la nostalgie de la patrie perdue, la souffrance de l'exil, la pauvreté des villes soudain surpeuplées, la faim, la répression.

 

FILMS

*PAYSAGE DANS LE BROUILLARD (Topio stin omichli)
Grèce-France-Italie. De Théo Angelopoulos. 1988. 2h00. Avec Tania Paleologou, Michalis Zeke, Stratos Giorgioglou. Lion d'Argent au Festival de Venise 1988
Voula et Alexandre, une fillette presque adolescente et son petit frère, décident de quitter leur mère etleur pays pour partir en quête de leur père, qu'ils ne connaissent pas et qu'onleur a dit vivre en Allemagne.Cette idée fixe et leur errance qui les mène à la frontière se veut initiation, apprentissage de la vie et du fonctionnement du monde. Un film en forme de voyage au bout du rêve, magnifique de force et de poésie.

Lundi 16 > 20h45 (Navire) - Samedi 21 > 14h00 (Palace)

 

*STELLA, femme libre
Grèce. De Michael Cacoyannis. 1955. 1h40. Avec Melina Mercouri, George Foundas, Alekos Alexandrakis
D'après la pièce Stella aux gants rouges de Lakovos Kambanellis
Meilleur film de langue étrangère Golden Globe 1956

Stella, chanteuse populaire de cabaret, électrise chaque soir le public du Paradis. Femme fatale, elle ne sacrifie rien à sa liberté, ni sa vie, ni ses amours. Aleko, jeune homme de bonne famille, se meurt d'amour pour elle, mais Stella lui préfère un joueur de football, le fougueux Milto. Ce film, présenté au festival de Cannes en 1955, marque la rencontre de Mélina et de Jules Dassin, lui-même venu à Cannes avec "Du rififi chez les hommes". Avec ce second film, Cacoyannis offre à Mélina Mercouri son premier rôle à l'écran, celui d'une femme libre de toute convention sociale et morale.

Mercredi 18 > 12h15 (Palace) - Jeudi 19 > 20h30 (Navire) - Samedi 21 > 13h45 (Palace)

 

THE LOBSTER
Grèce-Grande Bretagne-Pays Bas-Irlande-France. De Yorgos Lanthimos. 2014. 1h58. Avec Colin Farrell, Rachel Weisz, Jessica Barden, Lea Seydoux Voir le panorama...

 

*ZORBA LE GREC (Alexis Zorbas)
Grèce-USA. De Michael Cacoyannis. 1964. 2h22. Avec Anthony Quinn, Alan Bates, Irène Papas, Lila Kedrova. D'après l'œuvre de Nikos Kazantzakis Musique de Mikis Theodorakis
Basil, un jeune écrivain britannique, arrive en Crète pour prendre possession de l’héritage paternel. Il rencontre Zorba, un Grec exubérant qui insiste pour lui servir de guide. Les deux hommes sont différents en tous points : Zorba aime boire, rire, chanter et danser, alors que Basil reste empêtré dans sa bonne éducation. Ils deviennent cependant amis et s’associent pour exploiter une mine… Cet incontournable du cinéma grec qui décrit une société rurale minée par les préjugés et le rejet de ceux qui sortent de la norme, est avant tout une formidable leçon de tolérance et une superbe histoire d’amour et d’amitié.

Dimanche 15 > 14h45 (Palace) - Vendredi 20 > 20h30 (Navire) - Samedi 21 > 10h00 (Palace)

 

Le court métrage grec dans les années de crise
Depuis le début de la crise en 2009, les réalisateurs grecs de court métrage font de la misère humaine le matériau de leurs fictions, à l’image de la société qui les produit. Avec une grande liberté de ton, ils s’expriment sur les conséquences de la crise, qu’ils adoptent, comme Dimitra Nicolopoulou dans Running Dry (2012), le ton burlesque des films muets pour évoquer la précarité ; qu’ils revisitent une légende urbaine, comme Panayotis Fafoutis dans Joanna (2015), pour raconter l’histoire d’une femme qui résonne avec le désarroi de la Grèce d’aujourd’hui; qu’ils s’inquiètent de la montée de l’extrême droite, comme Giorgis Grigorakis dans 45 Degrees (2012) et Asimina Proedrou dans Red Hulk (2013) ; ou qu’ils choisissent le ton de l’allégorie comme Yorgos Zois dans Casus Belli (201O) et Nassos Vakalis dans Dinner for few (2014), deux petites pépites, la première quasi prophétique, illustrant l’effet domino - si un maillon de la chaîne se rompt, c’est toute la chaîne qui s’effondre-, la deuxième, une animation, satire acerbe de notre société qui nourrit à en crever une minorité laissant aux autres le privilège de ramasser les miettes… D’autres, jugeant peut-être le thème de la crise un peu trop rebattu, préfèrent nous livrer des histoires décalées, comme Konstantina Kotzamani dans Washingtonia (2014) qui brosse le portrait d’une Athènes déboussolée sous l’effet de la canicule estivale. Paola Starakis
VOYAGE EN CINEMA GREC PAR TEMPS DE CRISE
Programme de courts-métrages Réalisés par des artistes grecs, ces films sont des témoins de la situation que traverse le pays depuis quelques années. Ils attestent également de l'émergence d'une nouvelle vague du cinéma grec.
COURSE CONTRE LA MONTRE. De Dimitra Nikolopoulou. 2012. 10' On a coupé le courant chez Athina, une jeune chômeuse qui a du mal à payer ses factures. Avec les 64 euros qui lui restent, elle file à la compagnie d’électricité…
45 DEGRES. De Georgis Grigorakis. 2012. 14' 45 degrés, la chaleur est étouffante, la situation très tendue dans cette ville au bord de l’implosion. Comment remplir le frigo ? Pas question pour la mère de travailler, elle doit garder les enfants.
GENERATEUR. De Nikoleta Leousi. 2013. 19’ Savas, père de famille, la cinquantaine, voit sa vie s'effondrer sous ses yeux. Comment en est-il arrivé là ? Que peut-il encore faire ? À l'extérieur des murs de sa boutique, le monde est en train de changer…
THE GREEK CRISIS EXPLAINED. Film d'animation réalisé par le collectif NOMINT. 2010. 2'45 Grèce, une jeune fille gâtée, se fait dévorer par Dette, un énorme monstre. L’UE ne peut à elle seule aider Grèce. Et quand tout espoir est perdu, arrive le FMI…
JESUS S'EST ARRETE A GYZI. De Amerissa Basta. 2013. 10' Le premier jour de la rentrée des classes, une fillette se rappelle de l'incident qui a eu lieu cet été lorsque sa famille a été contrainte de fermer les portes de leur librairie et de déménager chez sa grand-mère.
ÇA FINIRA PAR S'ARRANGER. De Thanos Psichogios. 2012. 13' Nicky s’efforce, malgré l’impasse financière dans laquelle elle se trouve, de rester optimiste et de conserver sa dignité. CASUS BELLI. De Georgios Zois. 2010. 10' Une file d’attente ordonnée. Chacun attend quelque chose : des biens, des loisirs, la religion, l’art, l’argent. La dernière file, attend la nourriture. C’est la file de la survie. S’il n’y a plus de nourriture, le désordre s’installe et si un homme tombe, nous tombons tous.
JOANNA. De Panayotis Fafoutis. 2015. 9' Joanna tous les jours prend le chemin qui mène au port pour trouver l'amour. Inspirée par un mythe urbain, l'histoire d'une femme, qui pourrait bien être l'histoire d'un pays.
DINNER FOR FEW. Film d'animation de Nassos Vakalis. 2014. 10' Au cours d'un dîner, le "système" nourrit une minorité qui, bêtement, consomme toutes les ressources, tandis que les autres ramassent les miettes. Au final, le partage des restes provoque de redoutables bouleversements. Une représentation allégorique de notre société.

Mardi 17 > 12h00 (Navire) - Jeudi 19 > 14h00 (Navire) - Vendredi 20 > 14h30 (Palace) - Dimanche 22 > 16h00 (Palace)

*µ

*

 

Accueil rencontres / Programme / Agenda / Infos pratiques / Archives / Partenaires

*

Rencontres 2015
Au programme

Invités
Alexander Nanau
Merzac Allouache
Sylvette Baudrot
Dimitris Christopoulos
Delphine Chuillot
Anca Damian
Michel Demopoulos
Vincent Dieutre
John Goldschmidt
Jérôme Holder
Daniela Lucato
Margarita Manda
Jean Musy
Nicolas Pariser
Frédéric Pelle
Bruno Podalydès
Philippe Ramos
Sebastiano Riso
Paola Starakis
Brigitte sy
Arnaud Toussaint
Filippos Tsitos

Rétrospective
Le Western spaghetti

Hommage à
Alain Resnais

Focus sur
Le cinéma grec

Panorama des films européens
Programme 2015

Jeune Public
Au programme

Librairie
A voir, à lire...

Ciné-Concert
Quatuor Voce

Autour des Rencontres
Au programme

Spectateurs
Facebook

Accréditations
Professionnels
Presse

Presse 2015
Dossier de presse

Télécharger
Programme en PDF

 

association grand ecranla maison de l'image. 9 Bd de Provence 07200 Aubenas. 04 75 89 04 54. maisonimage@wanadoo.fr