Skip to main content

L’ÂCRE PARFUM DES IMMORTELLES

Rencontres des Cinémas d’Europe 2019

Invité 2019 > Panorama 2019 >France

De Jean-Pierre Thorn. 2019. 1h35. Avec la voix de Mélissa Laveaux – Musique de Serge Teyssot-Gay.

Le récit enflammé d’une passion amoureuse – née au creux des dunes landaises et trop vite fauchée par la mort – s’entremêle à l’espérance folle qui nous a soulevés en mai-juin 1968. Je remonte le fil de ma vie pour retrouver les figures de rebelles qui ont peuplé mes films : des ouvriers en lutte des années 70 (avec qui j’ai partagé huit ans la vie d’usine) jusqu’à leurs enfants du mouv’ hip-hop… et aujourd’hui des gilets jaunes d’un rond-point à Montabon. Ensemble, ils composent une fresque lumineuse qui prolonge et répond aux lettres de mon amante et montrent combien la rage de Mai est plus que jamais vivante : telle la braise qui couve sous la cendre.


Invité : Mercredi 20 nov. À 22h

Jean-Pierre Thorn

Jean-Pierre Thorn est un réalisateur français. Il commence sa carrière à Aix-en-Provence par des mises en scènes théâtrales. Il tourne son premier court métrage en 1965 et, en 1968 , son premier long métrage dans l’usine occupée de Renault -Flins, Oser lutter oser vaincre, Flins 68, exemple du cinéma militant. Il abandonne ensuite le cinéma pour un poste d’ouvrier à l’usine Alsthom de Saint-Ouen où il exerce des responsabilités syndicales au sein de la CFDT . Il fait son retour dans le monde du cinéma en 1978 ; il réalise plusieurs documentaires et un long métrage intitulé Je t’ai dans la peau.