Skip to main content

PAYSAGE ORDINAIRE

Rencontres des Cinémas d’Europe 2019

Panorama 2019 > France

De Damien Monnier. 2019.

Des bourgs, des champs, des églises, des talus et des haies, 35 kilomètres carrés largement consacrés à l’élevage et aux cultures. 1958. Une famille de paysans en habits du dimanche face à l’objectif du photographe pour les noces d’or des plus vieux. 2018. Les étables ont fait place aux hangars de production, les clôtures électriques ont remplacé les haies. Mais toujours, la terre, l’animal, l’eau, le sang, la merde… Les plus jeunes de la photo s’apprêtent à prendre leur retraite d’agriculteurs. D’une époque à l’autre, mutations et persistances racontent ce monde et ses pratiques au cœur desquelles le progrès résonne avec l’image de soi.

En partenariat avec l’association Ardèche images, avec le soutien de la Cinémathèque du documentaire


Invité 2019 >  

Damien Monnier

Damien Monnier réalise, écrit, édite et produit des films. Il découvre Les Soviets plus l’électricité de Nicolas Rey lors de ses études de cinéma à Rennes et à Berlin puis étudie le documentaire à Lussas. Avec des amis, il édite Dérives (revue, dvd et site internet) autour de films et d’auteurs peu vus. Il réalise un premier long métrage documentaire, Six faces d’une brique, en 2012. Depuis six ans, il produit des films documentaires au sein de la société de production L’image d’après (Tours), encadre des ateliers de cinéma et collabore avec différents artistes à l’écriture et à l’image. En 2015, il fonde le duo Bleu tungstène avec le compositeur et musicien Brice Kartmann pour créer Au Nord/Journées Blanches, performance cinématographique et musicale immersive (triple écran/quadriphonie – musique amplifiée, guitare, diapositives, films Super-8). Paysage ordinaire est son deuxième long métrage documentaire.